Most Common

Most Common relate la plus banale des histoires. C’est l’histoire d’une rupture,  l’apprentissage de la vie dans l’absence de celui avec qui on l’a construite. C’est la perte des illusions d’enfance et des repères. Mêlant fiction et réalité, projections et fantômes du passé, Most Common questionne en textes et en images la réappropriation d’une vulnérable féminité.